183 postes d’internes en cardiologie pour l’année universitaire 2018-2019

Avant la suppression du numerus clausus, un arrêté publié au JO d’août dernier a ajusté le nombre de postes d’internes en médecine ouverts pour 2018 et donné des projections pour le nombre d’internes à former pour les années 2019, 2020, 2021 et 2022.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print