Prescriptions non substituables : bien connaître la réglementation

383 – L’Assurance Maladie a lancé une série de contrôles sur les prescriptions non substituables et, actuellement (Le Quotidien du Médecin du 15 mai 2015), 500 médecins font l’objet de contrôles approfondis de leur activité. C’est ainsi que des cardiologues ont été convoqués à leur CPAM pour expliquer et justifier leur pratique à cet égard.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

Print Friendly, PDF & Email