La e-médecine gagne du terrain

Les applications et les objets connectés de santé se multiplient à grande vitesse et les patients y ont de plus en plus recours. Pour eux,  comme pour les professionnels de santé, il est essentiel qu’ils puissent le faire avec toutes les garanties nécessaires de fiabilité des informations délivrées, de sécurité et de confidentialité des données recueillies. En cette fin d’année, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie 101 règles de bonne pratique à destination des industriels et des évaluateurs de ces applications et objets connectés, en préambule à un guide européen attendu au cours de l’année 2017.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter
Se connecter

Print Friendly, PDF & Email