Entretien Jean-Luc Baron : « 12 millions d’euros pour les GHT, rien pour les projets portés libéraux »

Pour le président des CME des établissements privés, l’intégration des spécialistes libéraux dans la coordination des soins passent par des projets initiés par eux.  

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

Print Friendly, PDF & Email