Confrontés aux données des patients

L’apparition récente d’objets connectés grand public capables d’enregistrer un ECG miniature sur une dérivation, que l’on peut visualiser sur un smartphone ou une tablette grâce à une application dédiée vient élargir le choix des méthodes d’investigations.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter
Connexion

Print Friendly, PDF & Email