DEQP001 : une cotation obsolète ?

Dépister un trouble du rythme cardiaque paroxystique, de survenue par essence aléatoire ou sporadique, repose sur des techniques d’enregistrement événementiel que l’enregistrement continu (ambulatoire ou non) pendant au moins 24 heures sur au moins 2 dérivations ECG différentes (le classique « holter ECG » coté DEQP005 selon la classification commune des actes médicaux) met rarement en évidence compte tenu de sa courte durée (ce qui limite son rendement)…

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter
Connexion

Print Friendly, PDF & Email