Ni libéraux, ni usagers au collège de la HAS !

Le nouveau collège de la Haute Autorité de Santé (HAS), présidé par l’onco-hématologue Agnès Buzyn, comprend Anne-Marie Armanteras de Saxcé, actuelle DGOS, Christian Thuillez, ancien président de la conférence des doyens,

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter
Se connecter