Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé : les libéraux dans l’expectative

Sans préjuger de l’avenir, les médecins libéraux sont quelque peu inquiets quant au sort que la nouvelle ministre de la Santé réservera à la médecine libérale.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter
Se connecter