Négociation conventionnelle : un avenant décisif pour la télémédecine

La deuxième année de fonctionnement de la dernière convention médicale voit revenir autour de la table les syndicats représentatifs signataires (MG France, FMF, Le Bloc, SML) et la CSMF non signataire, pour négocier un avenant portant sur la télémédecine et plus précisément sur les actes de téléconsultations et de téléexpertise.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

Print Friendly, PDF & Email