Valérie Pécresse et les déserts médicaux

Le mouvement Libres ! créé par la présidente LR du conseil régional d’Ile-de-France émet des propositions pour lutter contre les déserts médicaux.

L’une des ces propositions consiste à attribuer « aux conseils régionaux la régulation du système de santé, en leur confiant notamment la présidence des ARS », lesquelles auraient pour mission « non seulement de garantir le respect des grands plans nationaux de santé publique et le respect des règles fondamentales de notre système de santé (sous l’autorité du ministère de la Santé), mais aussi et surtout de déployer, sous l’autorité du président de région, la politique décidée régionalement et dont l’objet central sera la réduction des inégalités de santé et l’amélioration de la santé de la population ». En toute logique, le mouvement Libres ! propose donc « de distinguer au sein de l’ONDAM une part “nationale” et une part “régionale”, et de voter chaque année au Parlement, en LFSS, les ORDAM, répartition régionale d’une partie des crédits de l’ONDAM ».

Print Friendly, PDF & Email