Soins non programmés – le rapport Mesnier ne plaît pas aux libéraux

Dans son rapport, Thomas Mesnier préconise de s’appuyer sur le CPTS pour assurer l’accès aux soins non programmés et plaide pour le 15 comme numéro unique d’appel. Les médecins libéraux ne sont pas d’accord.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

Print Friendly, PDF & Email