La prise en charge des complémentaires reste stable

Un rapport de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) sur les comptes de la santé montre qu’en 2017 l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) finance 77,8 % de la Consommation des Soins et de Biens Médicaux (CSBM), soit 155,1 milliards d’euros, tandis que les Organismes Complémentaires d’Assurance Maladie (OCAM) prennent en charge 13,2 % de cette dépense, soit 26,3 milliards d’euros.
Ce taux de prise en charge des OCAM est resté stable entre 2016 et 2017, « la hausse des prestations pour soins dentaires compensant la baisse des remboursements de médicaments ». Toutefois, la DREES note que la part des complémentaires baisse depuis son point le plus haut en 2013 (13,7 %). Ainsi, en 2017 les OCAM ont pris en charge 16,1 % des soins de ville (médecins, auxiliaires médicaux, cures thermales et analyses médicales) contre 17,2 % en 2008 et 12,7 % de la dépense de médicaments (15,9 % en 2008).

Print Friendly, PDF & Email