Salaire des médecins remplaçants : Agnès Buzyn ne cèdera pas

Un décret de novembre 2017 encadre le recours à l’intérim médical et plafonne la rémunération des médecins remplaçants. Pour mémoire, le plafond journalier est fixé à 1 170,04 euros pour une journée de 24 heures de travail effectif, majoré de 20 % en 2018 (1 404,05 euros) et de 10 % en 2019 (1 287,05 euros).
Ce décret est contesté par le Syndicat National des Médecins Remplaçants des Hôpitaux (SNMRH) qui appelle ses adhérents à ne pas collaborer avec les établissements appliquant ce texte et annonce un durcissement de son mouvement de boycott. Interrogée sur RMC, la ministre de la Santé a qualifié ce mouvement d’ « indigne » et elle a prévenu : « Le bras de fer est engagé et je ne cèderai pas ». « A un moment, ça suffit, a déclaré Agnès Buzyn, on ne peut pas avoir des médecins à temps plein qui travaillent pour 2 000 ou 3 000 euros par mois et d’autres qui se font payer 2 000 à 3 000 euros la journée ».

Print Friendly, PDF & Email