Le rôle des ARS devra évoluer, selon le premier ministre

Dans son intervention à la Convention on Health Analysis and Management (CHAM) qui s’est tenue début octobre à Chamonix, Edouard Philippe a indiqué que le rôle des ARS devra évoluer. « Une partie des métiers des directeurs généraux des ARS et des ARS va être amenée à évoluer un peu. Il va falloir passe d’une activité où l’aspect de régulation avait une importance considérable à un métier dans lequel il va falloir coordonner ou laisser des organisations naître, et faire en sorte qu’elles soient les plus opérationnelles et optimales à tel ou tel endroit », a déclaré le premier ministre, ajoutant qu’il y avait « peu de chances qu’exactement les mêmes solutions soient intelligentes à Annecy et Chamonix, ainsi qu’au Havre ou à Cherbourg ». De quoi réjouir les médecins si ces vœux se concrétisent…

Print Friendly, PDF & Email