Recommandations académiques pour encadrer le hors AMM

Un groupe de travail commun aux Académies de médecine et de pharmacie a émis des propositions visant à encadrer le recours aux médicaments en dehors de leur AMM.

Si la prescription dans l’AMM doit rester la règle, les pouvoirs publics devraient néanmoins adopter « une attitude discriminante » en fonction des cas, estime ce groupe, qui propose de créer un comité permanent d’experts qui examinerait et traiterait de certaines prescriptions hors AMM, « permettant ainsi une meilleure adéquation des pratiques aux données actualisées de la science ».

Ce groupe de travail recommande notamment qu’ « en l’absence d’alternative disposant d’une AMM ou dans le cas de médicaments se révélant supérieurs à des produits anciens disposant d’une AMM », les prescriptions hors AMM identifiées comme pertinentes par ce comité d’experts pourraient faire l’objet d’un recueil de données et d’une surveillance spécifique, et être prises en charge par l’Assurance-maladie.

Print Friendly, PDF & Email