Nouvelles informations concernant les traitements par AVK

Dans une lettre aux professionnels de santé, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) les informe qu’à compter du 1er décembre dernier, l’initiation du traitement par Previscan n’est plus autorisée et que cette spécialité est dorénavant réservée au seul renouvellement du traitement des patients équilibrés par fluindione.

Par ailleurs, l’utilisation des antivitaminiques K est désormais contre-indiquée au cours de la grossesse, sauf chez les femmes enceintes portant une valve cardiaque mécanique qui présentent un risque thromboembolique élevé et pour lesquelles les bénéfices potentiels du traitement l’emportent sur les risques.

En cas de poursuite d’un traitement par antivitaminique K pendant la grossesse, la patiente doit être pleinement informée des risques pour le fœtus.

Le Cardiologue reviendra plus en détails sur ces nouvelles informations dans sa prochaine édition.

Print Friendly, PDF & Email