Très forte sous-déclaration des événements indésirables graves

La HAS collecte et analyse les événements indésirables graves via le portail de signalement ouvert en mars 2017.
En un an, 1 870 déclarations ont été complétées sur ce portail et 682 comportaient une analyse approfondie des causes.
Au final, la HAS n’a reçu que 288 déclarations complètes des ARS.
Or, les enquêtes nationales conduites en 2004 situaient le nombre annuel d’événements indésirables graves associés à des soins dans les seuls établissements de santé entre 270 000 et 390 000, rappelle la HAS, qui conclut que le nombre d’événements indésirables graves déclarés sur le portail de signalement met en évidence une sous-déclaration « probablement importante »

Print Friendly, PDF & Email