CES 2019 : Amazon et la santé

Apple absent, mais snobant ses concurrents sur la vie privée des utilisateurs, Google venant y faire la promotion de son assistant intelligent, et Amazon, de plus en plus présent dans le monde de la Santé.

Après le rachat de PillPack, la start-up de vente de médicaments en ligne en juin dernier pour un montant avoisinant le milliard de dollars, et l’investissement dans Grail, une start-up qui travaille sur la détection et le développement d’un test sanguin pour détecter les cancers avant l’apparition des symptômes, la création d’une équipe « Santé et Bien-être » pour développer des applications concernant les diabétiques, mères/enfants et personnes âgées pour l’assistant domestique Alexa, le service vocal dans le Cloud, Amazon annonce un service d’analyse utilisant la machine learning : Amazon Comprehend Medical. Cette technique aurait l’avantage de réduire le temps d’étude d’un dossier à quelques secondes et de faciliter ainsi le travail des professionnels de santé en identifiant automatiquement les « états de santé, termes anatomiques, détails de tests médicaux, traitements et procédures ». Le service sera également utilisable par les patients afin de les aider dans leurs traitements.

Enfin, un partenariat a été fait entre Amazon et Omron Healthcare, (filiale d’Omron connu pour ses tensiomètres numériques), pour introduire dans Alexa, l’assistant vocal du géant du net, une application afin de mesurer la tension artérielle, lire ses derniers relevés médicaux, les comparer, proposer des solutions… Les propriétaires d’un tensiomètre Omron Healthcare vont donc pouvoir interagir directement avec l’assistant vocal.

Print Friendly, PDF & Email