Les professionnels de santé mal formés au numérique

3/4 des professionnels de santé s’estiment mal formés au numérique.

Selon une étude réalisée par Odoxa pour l’Université Numérique En Santé et en Sport (UNESS), les universités de santé et la Conférence des doyens de médecine, 24 % des professionnels de santé s’estiment « très mal formés » en matière de numérique et 49 % « assez mal formés ». Dommage, car 83 % des Français voient pourtant cette formation comme un facteur crucial pour renforcer la confiance et la fidélité des patients à l’égard des professionnels.
L’ensemble des acteurs estime que le numérique, l’Intelligence Artificielle (IA) et la robotique vont se développer dans le secteur de la santé (90 % des Français, 97 % des enseignants et professionnels de santé et 96  % des étudiants). Une très forte majorité de professionnels de santé pensent que ces changements soulèvent des questions en matière d’éthique (88 %), vont transformer les métiers de santé (87 %) et nécessitent « former mieux et plus souvent les acteurs de la santé » (88 %).

Print Friendly, PDF & Email