7 octobre 2022
Les praticiens spécialistes libéraux et les étudiants en médecine le savent peu : depuis la loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire (HPST) du 21 juillet 2009, les étudiants de 3e cycle peuvent effectuer un stage validant au sein d’un établissement privé non lucratif ou auprès d’un spécialiste libéral. La réforme du 3e cycle de 2017 leur permet d’effectuer ces stages notamment pendant la phase III de leurs études dite de consolidation. L’objectif est ainsi de proposer une offre de formation en-dehors de l’hôpital, de qualité et propre à susciter des vocations libérales chez les médecins en formation en les initiant à un mode d’exercice qu’ils ne connaissent pas. Pour les praticiens installés, ces stages constituent une opportunité de participer à la formation de leurs futurs confrères tout en partageant leur expérience.

3e CYCLE : L’ACCUEIL DU MÉDECIN EN FORMATION

Coordination : Nathalie Zenou

Sommaire

I. UN 3e CYCLE EN 3 PHASES

II. LES STAGES DES FUTURS CARDIOLOGUES

III.LES DIFFÉRENTS ACTEURS

IV. LE STAGE EN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ NON LUCRATIF OU EN CABINET DE VILLE

V. LES MODALITÉS D’ACCUEIL

VI. LES TEXTES

VII. TÉMOIGNAGE :
L’HÔPITAL PRIVÉ LE BOIS DE LILLE

Pour visualiser le guide complet, vous devez être abonné.

Vous pouvez nous contacter au SNC – Tél : +33 1 45 43 70 76 ou mail

Le Cardiologue n° 447 – juillet-août 2022

image_pdfimage_print