AG – 30 janvier : URPS

Le Dr Perchicot signale la possible régionalisation des politiques de santé, prévue par la loi. Demain, les URPS seront les interlocuteurs des ARS d’où l’importance d’avoir des cardiologues « syndiqués » élus.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print