Réflexions sur le métier et les conditions d’exercice

Le métier de médecin spécialiste en « Cardiologie et maladies vasculaires » ne cesse d’évoluer. En 2001 un premier groupe de travail, associant les principales composantes de la profession, avait réfléchi au contenu de notre métier et à ses conditions d’exercice. La prise de conscience d’un déclin démographique imminent avait largement influencé cette réflexion. Dix ans plus tard, le paysage a changé. Les prévisions démographiques semblent moins catastrophiques qu’annoncées, mais des problèmes spécifiques se démasquent ; ils concernent en particulier la couverture des besoins de « proximité…

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter