1

Comment le CHU de Bordeaux utilise son entrepôt de données de santé pour surveiller l’épidémie de Covid-19

Le CHU de Bordeaux utilise son entrepôt de données de santé (EDS) pour construire des indicateurs de suivi de l’épidémie de Covid-19, a expliqué son chef du service d’information médicale, le Pr Rodolphe Thiébaut, à TICsanté début juillet.

« L’objectif est de repérer une deuxième vague ou une reprise de l’épidémie à partir des données du CHU, mais aussi de surveiller la charge hospitalière voire de l’anticiper. L’intérêt de l’EDS est de regrouper des données qui ne sont pas toujours concordantes » et de les analyser, a-t-il ajouté.

Sont surveillés le nombre de patients suspectés ou diagnostiqués Covid+, les résultats de tests PCR, mais aussi les syndromes grippaux ou encore les appels pour dyspnée, a-t-il détaillé.

Une équipe de chercheurs de l’université de Bordeaux, l’Inserm et l’Inria apporte son concours pour la construction de modélisations et d’indicateurs complexes, comme le taux de reproduction R0 du coronavirus. [En savoir plus]