Covid-19 : la circulation active du virus se limite à la Guyane et Mayotte

(APMnews) – Seuls les départements ultramarins de la Guyane et Mayotte sont classés en niveau de vigilance « orange » de circulation virale, a rapporté lundi soir la direction générale de santé (DGS) dans son point de situation quotidien.

« L’ensemble du territoire national est désormais classé en “vert”, à l’exception de Mayotte et de la Guyane où le virus circule activement », a indiqué la DGS, en soulignant que la situation restait « préoccupante » dans ce deux départements.

La DGS a fait état d’une « intensification de la circulation virale autour des trois grandes zones urbaines du littoral » en Guyane, où « toutes les communes sont désormais touchées ».

Plusieurs mesures de renforcement des capacités hospitalières ont été déclenchées, comme le transfert de patients stabilisés vers des lits médico-sociaux armés par les équipes d’hospitalisation à domicile, et les capacités de réanimation ont été augmentées, grâce à des équipements acquis depuis le début de l’alerte.

La réserve sanitaire est mobilisée depuis la semaine passée et de « nouveaux renforts, spécialisés dans les opérations de réanimation, sont attendus dans les prochains jours ».

« À Mayotte, le nombre de cas est élevé, mais en baisse », poursuit la DGS, en soulignant que « les renforts capacitaires et les évacuations sanitaires vers la Réunion ont permis d’éviter des tensions hospitalières majeures ».

233 clusters identifiés depuis le 11 mai

Sur l’ensemble du territoire national, 233 cas groupés ont été identifiés depuis le 9 mai, « dont 3 nouveaux et 98 qui ne sont plus actifs ».

Contactée lundi par APMnews, l’agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes a indiqué qu’un « cluster dit familial » avait été identifié à Aubenas (Ardèche), après la détection d’un premier cas positif le 8 juin.

Une cinquantaine de personnes contacts ont été identifiées, parmi lesquelles 22 personnes ont été confirmées positives grâce aux dépistages réalisés depuis vendredi; 14 résultats sont négatifs et 30 personnes attendent encore d’être dépistées ou de connaître leurs résultats, tandis que 2 patients ont été pris en charge au centre hospitalier (CH) d’Aubenas pour une infection au Covid-19.

En Haute-Garonne, l’ARS Occitanie et le préfet ont annoncé samedi que des investigations étaient en cours autour d’un cluster dans l’agglomération toulousaine afin de dépister, tracer et isoler les personnes contacts.

« Dans le cadre d’un repas rassemblant 52 personnes le 1er juin, 5 familles de l’agglomération toulousaine ont été en contact avec une personne infectée au Covid-19 de retour d’Allemagne », indique l’ARS dans son communiqué.

Samedi, l’enquête avait permis d’identifier 16 cas confirmés et 11 cas négatifs. Lundi, le bilan s’élevait à 22

patients testés positifs et les investigations se poursuivaient. La majorité des patients identifiés sont asymptomatiques et aucune personne n’a été hospitalisée, a indiqué l’ARS à APMnews.

Près de 850 patients toujours hospitalisés en réanimation

Sur l’ensemble du territoire, 10.752 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 (372 patients de moins que vendredi), dont 846 patients en réanimation.

« Le solde reste négatif en réanimation, avec 33 malades de Covid-19 en moins par rapport à hier », a souligné la DGS.

Quatre régions concentrent toujours 72% des patients hospitalisés en réanimation: Île-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France.

« En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 158 hospitalisations, dont 26 en réanimation », a complété l’agence sanitaire.

Depuis le début de l’épidémie, 29.436 personnes sont décédées en France (62 décès supplémentaires en 3 jours), dont 19.052 décès au sein des établissements hospitaliers.

image_pdfimage_print