CPTS, assistants médicaux, les médecins sur leurs gardes

Les premiers rounds de négociations conventionnelles sur les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) et les assistants médicaux qui se sont déroulés depuis le 16 janvier dernier et doivent se poursuivre jusqu’à début avril, ont provoqué pour l’instant chez les syndicalistes médicaux les plus extrêmes réserves. 

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print