Démographie : plus de retraités, moins de généralistes

Rien de très nouveau dans la dernière édition de l’atlas ordinal de la démographie médicale : le nombre des départs en retraite s’accroît, celui des généralistes baisse quand le nombre des spécialistes augmente. Et l’inégale répartition des praticiens sur le territoire continue de créer des zones de désertification médicales.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print