Institut Montaigne : entretien avec Claude Le Pen

Professeur d’économie de la santé à l’université Paris-Dauphine, Claude Le Pen a été le coprésident du groupe de travail qui a élaboré les propositions de l’Institut Montaigne pour 2017. Il détaille pour Le Cardiologue certaines d’entre elles.

A propos de la gouvernance de notre système de santé, l’une des propositions de l’Institut Montaigne consiste à séparer clairement la définition de la politique de santé, assurée par l’Etat, de la gestion du risque, déléguée à un opérateur unique issu de la fusion des différents régimes d’assurance maladie. Pouvez-vous nous expliquer quels avantages y aurait-il à une telle séparation ?

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print