1

La première vague de Covid vue par les médecins hospitaliers : livres-témoignages

(Medscape – Philippe Anaton) Si les médecins libéraux n’ont pas bien vécu la période du confinement entre le 14 mars et le 11 mai et ont fait part de leur sentiment d’abandon, les médecins hospitaliers, pourtant au coeur de l’action, ont aussi témoigné, dans de récents livres, de leur désarroi.

Pr Gilles Pialoux. Nous n’étions pas prêts

Extrait : « Nul n’imagine encore que ces mêmes soignants en colère vont être héroïsés par Emmanuel Macron et applaudis à 20 heures durant des semaines par une population confinée, mais empathique. Des « héros avec une date de péremption », selon l’expression d’une des infirmières du service. »

L’ouvrage du professeur Pialoux (1) est un journal de bord à la première personne, qui témoigne de son expérience personnelle de praticien embarqué dans la prise en charge de la Covid-19. Sidéré, le Pr Pialoux raconte comment son hôpital a rapidement été débordé, comment les soignants ont été déboussolés par des directives administratives sans rapport avec la réalité de l’épidémie, comment les pénuries de matériel se sont succédées les unes après les autres. Le Pr Pialoux évoque aussi une question ô combien dérangeante pour les soignants : le traitement inéquitable des patients, eu égard au nombre limité de places en réanimation. Gilles Pialoux porte aussi un regard désabusé sur la dévaluation de la parole des experts, qui ont passé leur temps à se contredire durant cette première phase épidémique. Alors qu’une nouvelle vague démarre le Pr Pialoux pense que les hôpitaux français ne sont toujours pas prêts… [En savoir plus]

(1) professeur à l’université Paris Sorbonne, chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon et membre de la Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS).