Mobilité des médecins dans l’UE, Oui – Exercice partiel, Non

Un projet d’ordonnance transposant une directive européenne pourrait autoriser un exercice partiel de leur métier à des professionnels de santé de pays membres de l’UE moins qualifiés. La CSMF et l’UNPS exigent que le Gouvernement revoie sa copie.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print