1

Myocardites post vaccination : de fréquentes anomalies à l’IRM mais des formes plutôt légères

(Medscape – Megan Brooks) Les adolescents et les adultes de moins de 21 ans qui développent une myocardite après injection d’un vaccin contre le Covid-19 à ARNm présentent fréquemment des résultats anormaux à l’IRM cardiaque (IRMc), mais la plupart ont une évolution clinique légère avec une résolution rapide des symptômes, conclut une nouvelle étude parue dans Circulation[1].

« Cette étude confirme ce que nous avons vu. Les personnes identifiées et traitées tôt et de manière appropriée pour la complication rare qu’est la myocardite liée aux vaccins anti-Covid-19 à ARN n’ont généralement eu que des formes légères et des temps de récupération courts », a indiqué le Dr Donald M Lloyd-Jones, président de l’American Heart Association (AHA) dans un podcast… [Lire la suite]