1

ROSP 2018 : le retour à la hausse

Après la baisse de 2017, les résultats de la ROSP « sont à nouveau bien orientés » en 2018, selon l’expression du directeur général de la CNAM, Nicolas Revel, avec une rémunération en hausse pour les médecins.

Après une baisse accentuée en 2017 consécutive aux modifications apportées au dispositif par la convention de 2016, la ROSP (Rémunération sur Objectifs de Santé Publique) est à nouveau à la hausse en 2018 pour l’ensemble des médecins qui en bénéficient. 

  • La rémunération à la performance des médecins généralistes (50 785 professionnels) s’élève en moyenne à 4 915 euros, soit une augmentation de 6,4 %  par rapport à 2017. 
  • La ROSP des cardiologues (4 326 professionnels) s’élève à 2 146 euros en moyenne pour 2018, ce qui est largement mieux que les 1 726 euros qu’ils avaient perçus en moyenne en 2017. 

Ces résultats concernent uniquement les volets portant sur l’exercice clinique des médecins. Le volet précédemment consacré à l’organisation et à la gestion du cabinet ayant été transféré au sein du forfait structure, et le forfait patientèle ayant remplacé les différentes rémunérations forfaitaires versées auparavant pour le suivi des patient  en tant que médecin traitant, il faudra attendre le versement de ces deux forfaits dans le courant du mois de juin pour avoir une vision plus juste de la ROSP 2018.