Un ONDAM à la hausse

A commencer par le taux de croissance de l’Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) fixé à 2,5 % pour l’année prochaine (soit 200,3 milliards d’euros) au lieu des 2,3 % prévus en moyenne sur le quinquennat dans la loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print