Accès aux études de santé : une réforme en manque de moyens

La réforme de l’accès à la première année des études de santé sera effective dès la rentrée prochaine. Elle l’est déjà d’une certaine façon à travers la plateforme d’orientation des lycéens Parcoursup qui a ouvert le 20 décembre. Mais toutes les conditions ne semblent pas réunies pour que cette mise en œuvre de la réforme soit un succès. Les organisations étudiantes comme les doyens de facultés de médecine déplorent un manque de moyens, financiers, humains, pédagogiques. 

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print