4 octobre 2022

L’objectif de cet article est de préciser les points les plus importants à analyser au scanner, souvent l’élément clé de la discussion des cas limites, notamment chez les patients asymptomatiques, pour une indication la mieux adaptée au patient.

L’IMAGERIE PRÉ-TAVI POUR LE CARDIOLOGUE

Philippe Allouch, Julien Rosencher. Paris

Désolé ! Pour visualiser l’article complet, vous devez être abonné.
Désolé ! pour visualiser l’article complet, vous devez être abonné.
Désolé ! pour visualiser l’article complet, vous devez être abonné.

Le Cardiologue n° 444 – Janvier-Février 2022

image_pdfimage_print