Le nombre des médecins agressés augmente

Face à la hausse des agressions dont sont victimes les médecins, révélée par l’Ordre, les syndicats déplorent la passivité des pouvoirs publics.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print