Le retour de la menace du conventionnement sélectif

Un amendement adopté par des députés de droite comme de gauche introduit dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2017 le conventionnement sélectif : dans les zones médicalement surdotées, un nouveau médecin ne pourrait obtenir son conventionnement que si un confrère cessait son activité. Tollé dans la profession.

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print