Indicateurs de qualité et incitations financières pour « booster » la chirurgie ambulatoire

Le directeur de l’IRDES estime qu’il faut modifier les incitations financières pour tenir compte des taux de réhospitalisation à 30 jours afin de favoriser le développement de la chirurgie ambulatoire. 

La lecture est réservée à nos abonnés papier

Pour lire cet article, vous devez vous connecter

image_pdfimage_print